Rémunération alternant

La rémunération de l’alternant

La rémunération d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation est encadrée par la loi. Suivant certains accords de branche, elle peut être plus favorable que les montants minimums ci-dessous (consulter votre convention collective).

Pour simuler le coût de votre contrat en alternance, cliquer-ici.

Les pourcentages ci-dessous sont donnés à titre indicatif et sont extraits du site officiel, nous vous recommandons de prendre connaissance des modalités d’application en cliquant-ici.

Contrat d’apprentissage 

L’apprenti perçoit une rémunération correspondant à un pourcentage du Smic.
Les modalités de rémunération peuvent varier en fonction de la situation de l’apprenti en alternance. (âge, niveau d’études).

Situation

16-17 ans

18-20 ans

21-25 ans

26 ans et plus

1ère année

27% du Smic, soit 432,84 €

43% du Smic, soit 689,34 €

Salaire le + élevé entre 53% du Smic, soit 849,65 € et 53% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

100% du Smic
Salaire le + élevé entre le Smic (1 603,12 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

2ème année

39% du Smic, soit 625,22 €

51% du Smic, soit 817,59 €

Salaire le + élevé entre 61% du Smic, soit 977,90 € et 61% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

100% du Smic
Salaire le + élevé entre le Smic (1 603,12 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

3ème année

55% du Smic, soit 881,71 €

67% du Smic, soit 1 074,09 €

Salaire le + élevé entre 78% du Smic, soit 1 250,43 € et 78% du salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

100% du Smic
Salaire le + élevé entre le Smic (1 603,12 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

Contrat de professionnalisation avant 26 ans

 

La loi impose une rémunération minimale indexée sur le Smic pour les titulaires d’un contrat de professionnalisation.
Des conditions plus avantageuses peuvent être accordées par certaines conventions collectives, nous vous recommandons de contacter votre OPCO.

Rémunération minimale

Une rémunération de base minimum s’applique aux titulaires d’un titre ou diplôme non professionnel de niveau bac ou d’un titre ou diplôme professionnel inférieur au bac.

Elle est majorée si le jeune est titulaire d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle égal ou supérieur au niveau bac.

Les majorations liées au passage d’une tranche d’âge à une autre prennent effet à compter du 1er jour du mois suivant la date d’anniversaire de l’alternant.

Âge du salarié

Salaire minimum de base (brut)

Salaire minimum majoré (brut)

Moins de 21 ans

881,72 €

1 042,03 €

De 21 ans à 25 ans inclus

1 122,19 €

1 282,50 €

Contrat de professionnalisation après 26 ans

 

Rémunération minimale

La rémunération (brute) d’un salarié de 26 ans ou plus ne peut pas être inférieure ni au Smic (1 603,12 € mensuels), ni à 85 % de la rémunération minimale prévue par les dispositions conventionnelles applicables dans l’entreprise.

Des dispositions conventionnelles ou le contrat de travail peuvent prévoir une rémunération plus favorable pour le salarié.

L’organisation des cours

 

Chez Avenirsup les cours des contrats en alternance sont organisés de façon à privilégier l’efficacité et la présence de l’étudiant au sein de l’entreprise.

Les étudiants en BTS selon les sections, ont cours les lundi et mardi ou les jeudi et vendredi. Ainsi la présence en entreprise se fait sur 3 jours consécutifs. Par exception, il y a 2 semaines pleines de cours par an.

Les étudiants en Bachelor quant à eux, ont cours les 7 premiers jours du mois et sont le reste des jours ouvrés en entreprise.  

L’étudiant est un salarié comme les autres. En conséquence, il ne bénéficie pas des vacances scolaires et en dehors de ses 600H de cours dans l’année et de ses congés payés réglementaires, il est présent dans l’entreprise. Cela permet plusieurs semaines complètes de présence en entreprise.